top of page

Préparer et obtenir son emport passager en ULM

Dernière mise à jour : 24 mai 2023

La délivrance initiale du brevet de pilote ULM ne permet généralement pas d’emporter un passager. L’emport de passager vient un peu plus tard lorsque le pilote a acquis un peu plus d’expérience. Il présente alors un test lui permettant de valider un niveau de pilotage plus assuré et d’obtenir ainsi la qualification d’emport de passager sur la classe concernée.


Il ne faut pas sous estimer l’influence de la présence d’un passager et l’impact qu’il peut avoir sur le comportement du pilote et sur les performances de l’appareil :

_2/3 des accidents survenus lors de manœuvres non nécessaires au vol sont survenus avec un passager à bord ; démonstrations non maitrisées suivies de pertes de contrôle en vol.

_la distraction qu’offre le passager peuvent conduire à des erreurs de jugement ou de pilotage

_nos ULM sont légers et la masse supplémentaire change radicalement le comportement de l’appareil qui perdent notablement de leurs performances.

Transporter un passager revient donc à réduire considérablement notre marge de sécurité face à un rapport poids puissance amoindri.


La période de mûrissement entre le brevet et la qualification d’emport de passager est indispensable car elle permet au pilote de prendre de l’assurance, de faire quelques erreurs seul et d’affiner son pilotage. Cette maturité acquises permettrons au pilote d’avoir une analyse de la situation affinée, de meilleurs jugements et une disponibilité qu’il pourra affecter à la gestion d’un passager.


A contrario, cette période de "maturation" donne parfois lieu à des prises de mauvaises habitudes, à des déviances dans les procédures qu’il est intéressant de détecter et de corriger avant d’obtenir l’emport passager. La qualification emport de passager peut être la dernière occasion pour un instructeur de reprendre un pilote ULM puisque le brevet ULM n’impose aucun maintien de compétences.


Combien faut-il d’heures de vol pour pouvoir prétendre à l’emport passager ?


Tout comme l’obtention du brevet, cette valeur sera propre à chacun, il est impossible de chiffrer précisément le besoin. Elle dépendra de votre régularité, de la nature des vols que vous effectuez... Néanmoins, il est courant de parler dans le milieu ULM d’une quarantaines d’heures en solo avant de présenter le test emport.

Une façon d’aller un peu plus vite est d’intercaler des vols solo avec des compléments de formation (perfectionnement) avec votre instructeur.


Nos stages emport de passager consistent à évaluer votre niveau au préalable et à vous proposer un travail de perfectionnement sur mesure pour vous emmener le plus rapidement possible au niveau attendu de l’emport passager.


En fin de stage, nous vous faisons passer le test emport pour vérifier vos acquis lors d’un contrôle en vol et au sol qui, si le niveau est satisfaisant, vous permettra d’accéder à la qualification d’emport de passager en ULM.


préparation d'un vol en vu du test emport de passager en ULM
ULM 3 axes emport de passager


295 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page